Marquisat d'Aubigny


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et la meilleure pour la fin !

Aller en bas 
AuteurMessage
Elane

avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Et la meilleure pour la fin !   Dim 26 Fév - 14:41

Lescure a écrit:
Jugement du tribunal pontifical sur le conflit opposant Aragoth de la Tour Saint-Arnault et Elane son épouse.

La cour pontificale a étudié soigneusement les pièces du dossier. Voici la situation des deux parties:

Le 14 janvier 1454 Aragoth et Elane se jurent un mutuel amour et s'unissent par les liens sacrés du mariage. Par la suite son devoir force Aragoth à quitter Forcalquier pour se rendre en Orient. Il ne revient qu'au début du mois de février. Là il annonce à son épouse Elane son intention de la quitter. Il lance un appel à la curie pontificale pour demander sa réintégration.

I) Etude de la situation:

Les raisons invoquées par le Seigneur Aragoth sont les suivantes:

1) Son épouse pratiquerait des cultes démoniaques.
2) Elle se serait enfuie sur les chemins pour brigander.
3) Elle ferait parti de l'ordre des athées.

Sur le premier point la cour n'entend pas se prononcer par ce jugement. Libre au tribunal de l'inquisition d'entreprendre des poursuites s'il le juge nécessaire.
Sur le second point, la cour rejette cet argument sans en étudier le fondement. En effet d'après le dogme de l'Eglise Aristotélicienne une activité de brigandage n'est pas une raison valable pour justifier une séparation des époux.
Sur le troisième point la cour pontificale a examiné les témoignages et les preuves avancées par le quémandeur, Aragoth. Il en ressort clairement qu'Elane est effectivement athée, et qu'en conséquence ce grief peut-être retenu contre elle. Ces preuves sont en annexe et leur authenticité ne fait aucun doute. Elane a d'ailleurs admis son athéisme en présence du cardinal Henri de Lescure.

Or, il ressort clairement du dogme sur le mariage et l'amour humain que:

Citation :
- Si un des conjoints apostasie et devient hérétique, son mariage avec l'autre conjoint resté aristotélicien est annulé si ce dernier en fait la demande. Dans tous les cas le remariage est impossible.

La profession d'athéisme entre manifestement dans le cadre d'une apostasie de l'aristotélisme. D'après le dogme le mariage peut donc être annulé sur une simple demande du plaignant resté aristotélicien.

La cour pontificale a pris acte de cette demande du Seigneur Aragoth, et à la vue des éléments qui lui ont été présentés, rend le jugement suivant:

La cour déclare le mariage d'Aragoth et Elane nul. Conformément aux dispositions du dogme cette annulation du mariage ne donne pas licence à Aragoth et Elane de se remarier avec un autre devant l'Eglise aristotélicienne. Ce jugement ne fait qu'annuler le devoir de soutien et de présence réciproque qui fait le fondement du mariage. Il permet éventuellement aux deux personnes de rentrer dans un ordre religieux et de servir l'Eglise comme clerc.

ANNEXE:

Voici la pièce prouvant la profession d'athéisme d'Elane:

http://img160.imageshack.us/my.php?image=elane66ds.png

Comme vous le voyez ce texte fait référence à un autre texte qui a été écrit le 23 février 1454. Il est donc certain que cet athéisme n'est pas ancien. Il ne peut non plus être une tentative d'infiltration de l'ordre des athées. Le cynisme d'Elane y est hélas évident.


http://eglise-rr.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2386
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et la meilleure pour la fin !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexions Pour Une Haïti Meilleure
» Château de clan
» Les builds par classe pour farmer du parangon
» 200 questions pour passer le temps
» [conseils] Une bonne équipe pour l'aventure Gemme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marquisat d'Aubigny :: Archives :: Archives Archives mariage Elane / Aragoth-
Sauter vers: